Co-cathédrale Saint-Antoine-de-Padoue

Église Notre-Dame-de-Grâces

Église Sacré-Cœur-de-Jésus

55 rue Ste-Élizabeth, Longueuil

1599 rue Bourassa, Longueuil

2165 rue Gamache, Longueuil

  • Lundi au vendredi: 16h30
  • samedi: 7h45
  • Messes dominicales:
    • Samedi: 16h30
    • Dimanche: 9h, 10h45, 16h30
  • Lundi: 8h30 du 15 août au 23 juin
  • Dimanche: 9h30
  • Mardi: 8h30 du 15 août au 23 juin
  • Messes dominicales:
    • Samedi: 16h30
    • Dimanche: 11h00
 
Messes
 

Eucharistie

Pour connaître l' horaire des messes, aller à la section  Messes.

 

Révélation sur l’Eucharistie

On ne peut pas se passer de nourriture, sans mettre l'existence en danger. Combien de vivants meurent, faute de la nourriture quotidienne! Question de vie ou de mort!

Voici le registre dans lequel se situe la Révélation pour aujourd'hui. Révélation, c'est-à-dire irruption d'une nouveauté qui change le cœur de la vie: Dieu se donne en nourriture. S'en nourrir devient une question de vie ou de mort pour tout notre être. Car manger de cette nourriture permet d'accomplir des actions à la façon de Dieu, d'avancer sur des chemins qu'il serait impossible autrement de fréquenter, de porter notre humanité à son plus haut degré d' achèvement.

 En devenant le pain de l'humanité, Dieu lui donne la possibilité, par-delà les chutes et les obstacles et les déserts et les morts, de parvenir à l'accomplissement de son voyage, dans toute la grandeur et toute la beauté à laquelle elle est destinée.

Chaque fois que nous célébrons l'Eucharistie où Dieu se donne dans sa Parole et son Pain, c'est sa vie, c'est son mouvement qui s'implantent en nous, qui s'affirment en nous.

Dès lors, comment pourrions-nous seulement envisager d'éviter l'Eucharistie? Envisage-t-on, sous peine de mourir, de se détourner de la nourriture?

 Voici donc la sainte Cène: le repas où Dieu, en Jésus ­Christ, dit aux siens: «Me voici! Mangez, pour réussir le voyage de votre vie.»

 Participer à la sainte Cène engendre en nous des comportements identiques à ceux de Jésus-Christ, puisque nourris de sa vie et de son amour, nous sommes amenés à nous laisser, à notre tour, servir en nourriture: à nos compagnons de la terre. En mangeant de ce pain et en buvant à cette coupe nous devenons des chrétiens, c'est-à­-dire d'autres christs!

 Conséquences d'Eucharistie

 Participer à la Cène, se nourrir de la vie de Dieu, nous entraîne dans la même trajectoire d'offrande que Jésus de Nazareth. Cette nourriture a des conséquences obligées.

La conséquence d'Eucharistie est de nous transformer, peu à peu, nous-mêmes, à être «sainte cène », repas, nourriture pour nos compagnons de voyage. A leur présenter ce qui est nécessaire pour la vie du Corps, puisqu'on meurt encore de faim et qu'il y a encore des lieux où des vivants n'ont pas le privilège d'apaiser leur faim! Donc à lutter pour mettre en place des structures de partage où chacun puisse apaiser la faim de son corps.

La conséquence d'Eucharistie est de nous pousser à présenter aussi à nos frères la nourriture pour l'esprit et le cœur, puisqu'on meurt encore de manque d'amour et de dignité et de culture!

En nourriture et boisson

Le pain, c'est la nourriture. Le vin, c'est la boisson. Nous les prenons tous les jours et c'est un privilège. Ils permettent non seulement de subsister et de survivre, mais d'avancer, debout, sur les chemins quotidiens. En mangeant et en buvant, la nourriture et la boisson entrent en nous. Ils deviennent nous-mêmes. Ce ne sont plus des aliments: ils sont la vie en nous. Par eux nous est transmise l'énergie vitale. Nous prenons le pain et le vin et grâce à eux que nous avons pris en nous, nous devenons capables d'agir. Mystérieusement ils entretiennent en nous la vie de l'esprit et du corps et l'épanouissement. Ils sont la source de nos paroles et de nos actes et du meilleur de nous-mêmes. Par le pain et le vin, l'homme devient capable d'humanité.

Quand Dieu se donne, Quand Dieu se donne jusqu'au bout! dans le pain et le vin en nourriture et en boisson, quand le pain et le vin portent la vie de Dieu et que l'homme en mange et en boit, alors imaginez de quoi l'homme devient capable! En prenant en nourriture et en boisson le Corps et le Sang du Christ, l'homme devient capable du même amour, du même pardon, du même regard, de la même passion que Dieu ! son être peu à peu est transformé !

Par l’Eucharistie, l’homme devient capable de divinité.

Extraits de Charles Singer, Signes, Desclée, 1989, p. 86-89

L'Eucharistie: Don de Dieu pour la vie du monde

Pendant le repas, Jésus prit du pain et, après avoir remercié Dieu, il le rompit et le donna à ses disciples ; il leur dit : « Prenez et mangez ceci, c'est mon corps. »  Il prit ensuite une coupe de vin et, après avoir remercié Dieu, il la leur donna en disant : Buvez-en tous, car ceci est mon sang, le sang qui garantit l'alliance de Dieu et qui est versé pour une multitude de gens, pour le pardon des péchés.  Mt 26,26-28